Babimams

Petit guide pour une rentrée réussie pour les parents

À peine l’école recommencée, l’on se sent déjà emporté dans un tourbillon qui nous fait rapidement tourner la tête. Entre les goûters à préparer, les devoirs à superviser ou encore la planification des courses à coordonner avec l’horaire du boulot et de l’école, la rentrée ressemble souvent à un course contre la montre. Mais avec une bonne organisation et quelques astuces il est possible de vivre la reprise mieux préparé.

 

  • Examiner sa planification

La première étape consiste à déterminer de quelle manière notre temps est utilisé et comment optimiser nos actions. On fait le bilan de l’année dernière ou des premières semaines de classe. Qu’est-ce qui fonctionnait le mieux ? Que voudrait-on changer ?

L’idéal serait de faire une liste de TOUTES les actions entreprises au courant de la journée. Sur une base d’une semaine, il est déjà possible de constater l’ampleur de ce qu’on est capable d’accomplir mais aussi de définir ce qu’on peut regrouper, éliminer ou déléguer.

Cela permet également de prendre des rendez-vous plus stratégiquement dépendamment des horaires de classe, des embouteillages (début de semaine, vendredi à l’heure de prière, telles rues acause des travaux), de l’arrivage de légumes et poissons frais etc. Il est aussi important de savoir dire NON et de ne pas s’engager dans une invitation de dernière minute qui risque de chambouler le planning familial.

 

  • Préparer les goûters et collations à l’avance

Il n’est pas nécessaire de faire de grandes dépenses à l’épicerie sous prétexte que c’est pour le goûter à emporter à l’école. Il ne suffit que de réserver un instant le samedi ou le dimanche pour préparer tous les gouters de la semaine suivante.

On se munit de sacs à fermeture hermétique et on varie leur contenu pour la semaine. On opte pour différents fruits, fromages, noix, yogourts, craquelins etc.  Inutile d’acheter les portions individuelles, il est préférable d’investir dans des contenants en plastique réutilisables pour choisir soi-même les quantités à y mettre selon l’appétit de notre enfant.

Que ce soit des biscuits ou des compotes le fait maison demeure la meilleure alternative. C’est plus économique et cela fait une collation plus santé dans la mesure où la quantité de sucre ainsi que les ingrédients sont sélectionnés par nos soins.

Rendez-vous sur le www.babimams.com pour des idées de recettes de goûters.

 

  • Favoriser l’autonomie des enfants

Même s’ils sont petits, nos enfants sont aptes à faire eux-mêmes beaucoup plus de choses que l’on croit.  Dès l’âge de 5 ans un enfant peut s’habiller seul et mettre le lait dans ses céréales.

Il est certain qu’au début il faudra être patient et tolérant car oui il peut y avoir des chaussettes de différentes couleurs ou des dégâts mais à la longue les tâches seront maîtrisées et permettront un gain de temps.

Pour encourager les petits il est de privilégier les compliments ou les gratifications, de cette manière l’enfant ne s’attend pas systématiquement à recevoir une récompense lors de l’exécution d’une nouvelle besogne.

 

  • Rendre la séance des devoirs plus efficace

On détermine, dès le retour de l’école, le moment où les enfants commenceront leurs devoirs. Ce peut être après avoir pris un bon goûter ou avoir jouer 30 minutes dehors pour qu’ils soient plus détendus.

Pour une meilleure concentration, il est important d’éliminer toutes les sources de distraction : écrans, bruits, activités…

 

  • Prendre soin de soi

Avec ce début d’année scolaire mouvementée il ne faut pas oublier de s’accorder du temps pour soi. Tout comme les enfants, on veille à bien s’alimenter, à avoir un sommeil de qualité et à faire un minimum d’efforts physiques. C’est le meilleur moyen de recharger ses piles et de remettre ses idées en ordre.

Biensur, ce n’est pas le moment de commencer à prendre des résolutions comme s’inscrire à la salle de sport si l’on déteste courir ou encore prendre des cours d’anglais simplement parce que des amis le font. Il faut veiller à faire de bons choix dans le but de nous faire du bien.

On n’oubli pas de limiter le temps qu’on passe sur les réseaux sociaux car non seulement le temps qu’on y consacre et précieux et pourrait servir à passer plus de temps en famille mais en plus, cela servirait de bon exemple à nos petits imitateurs.

 

Ajouter un commentaire

Pour ne rien rater de notre actualité, suivez nous!

N'ayez aucune appréhension. Nous aimons rencontrer les mamans et les futurs maman et se faire de nouvelles copines.